A l'écoute de la forêt Photo credit: Frank.Vassen via Foter.com / CC BY

Publié le 10 juillet 2016 | par lydie

0

Les animaux et leurs cabanes!

On adore dormir dans des cabanes douillettes lors de nos vacances… Mais nous ne sommes pas les seuls. Certains animaux sauvages construisent des cabanes dignes des plus grands architectes à coup de brindilles, bâtons et autres feuilles! Voici quelques espèces expertes en la matière.

Les castors et leurs célèbres barrages

Depuis plusieurs siècles l’homme tente de dompter l’eau grâce à des barrages, tout comme les castors. Mais pourquoi donc construisent-ils de telles infrastructures ? Tout d’abord ils érigent leurs abris dans des cours d’eau afin de s’éloigner le plus possible de ses prédateurs terrestres. En effet, les entrées submergées les empêchent de pénétrer à l’intérieur du barrage. Et attention, les castors élaborent de véritable appartement : chaque « pièce » a sa fonction : chambre, garde-manger, ils pensent même à construire une issue de secours. A l’heure actuelle, le plus grand barrage de castors connu dans le Parc National Wood Buffalo au Canada mesure 850m… Complètement fou !

Plus méconnu : le républicain social et ses nids collectifs

Photo credit: Frank.Vassen via Foter.com / CC BY

Photo credit: Frank.Vassen via Foter.com / CC BY

Si la plupart des oiseaux construisent leurs nids uniquement pour la saison de reproduction, le républicain social tisse son nid, l’utilise et l’entretient toute l’année ! Des nids énormes pouvant accueillir plusieurs familles, de 10 à 500 oiseaux… Cette espèce, originaire d’Afrique, choisit de grands arbres pour nidifier, principalement des acacias ainsi que des poteaux électriques. Certains d’entre eux peuvent peser jusqu’à une tonne et durer sur plusieurs générations, parfois un siècle. Plutôt incroyable !

Les étranges constructions des termites boussoles…

21387421748_cbee8a0e4e_c

Photo credit: Mickaël T. via Foter.com / CC BY

Pourtant aveugle, cette espèce de termite possède une boussole interne qui lui permet de connaître précisément la position du soleil et construire son édifice en fonction. Elle privilégie ainsi l’axe nord/sud afin d’avoir tout au long de la journée un côté de la termitière au soleil et l’autre à l’ombre. Ingénieux non ? Certaines termitières dites « cathédrales » peuvent mesurer jusqu’à plusieurs mètres de haut et durer des dizaines d’années. Des édifices parfois bien utiles à divers petits animaux comme les lézards par exemple, qui s’y abritent lors des périodes de grand feu !

Tags: ,


A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Current day month ye@r *

Retour en haut ↑